Liste rouge régionale

En 2009, l’évaluation des connaissances sur les reptiles et les amphibiens des Pays de la Loire permettait d’aboutir à la première liste rouge régionale de ces espèces. Depuis, grâce à l’investissement des réseaux bénévoles et plus largement grâce aux structures naturalistes, les connaissances ont évolué et il apparaissait nécessaire de mettre à jour la liste rouge des amphibiens et des reptiles continentaux des Pays de la Loire.


Comme précédemment, la démarche s’est appuyée sur un comité d’évaluation composé d’experts qui ont rigoureusement appliqué la méthodologie de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Les résultats de cette liste rouge sont très inquiétants et attestent de la dégradation continue de la situation herpétobatrachologique régionale.

Parmi les 38 espèces évaluées 6 espèces de reptiles et 7 espèces d’amphibiens sont menacées de disparition, soit respectivement 43 % et 35 % des espèces autochtones.


Au-delà de la seule évaluation du statut de conservation des reptiles et des amphibiens des Pays de la Loire, ce document précise également le niveau de responsabilité biologique régionale pour chaque espèce. Il montre que la région porte aujourd’hui une forte responsabilité pour la conservation d’au moins 40 % des reptiles et
amphibiens des Pays de la Loire.

Couverture de la liste rouge